Pétition

Anne Hidalgo, Maire de Paris. Frédérique Calandra, Maire du XXéme.: NON A L’OUVERTURE D’UN SUPERMARCHE CARREFOUR AVENUE GAMBETTA, PARIS 20ème

 

Pourquoi c’est important

NON A L’OUVERTURE D’UN SUPERMARCHE CARREFOUR AVENUE GAMBETTA.

Les habitants du 20e arrondissement ne veulent pas de l’installation d’un supermarché Carrefour, au 94­-98, avenue Gambetta, Paris 20e, des locaux anciennement occupés par le Rectorat de Paris.

NOUS DEPLORONS L’ABSENCE DE DEMOCRATIE.

Nous apprenons ces jours-­ci que la commission d’aménagement commercial de Paris a délivré un avis favorable à la création d’un
carrefour market de 1950 m2. Le conseil de Paris a entériné cette décision. Cette décision est donc imposée aux habitants du quartier, alors qu’il s’agit­ là d’un bâtiment d’une ampleur exceptionnelle et qui devrait être dédié à l’intérêt général.

NOUS VOULONS ETRE CONSULTES SUR L’AVENIR DE CE BÂTIMENT QUI COMPORTE PLUS DE 20.000 M2.

Alors que Anne Hidalgo, la maire de Paris met l’accent sur la consultation de ses habitants, elle déclare : « L’instauration de nouveaux outils de participation des citoyens à la vie de la collectivité est l’une des priorités du mandat ». Pour ce projet, les habitants du 20e arrondissement n’ont été en rien consultés. Nous n’avons accès qu’à des rumeurs.
En plus du supermarché Carrefour, on entend parler d’un centre commercial et de bureaux.

NOUS NE VOULONS PAS ÊTRE CONSIDERES COMME DES CONSOMMATEURS, MAIS COMME DES CITOYENS A PART ENTIERE.

Nous sommes investis dans la vie de notre quartier et soucieux de l’équilibre entre les générations et entre les classes sociales. Une grande enseigne, le profit et la consommation ne peuvent constituer un projet pour assurer le vivre ensemble dans nos quartiers.

UN DANGER POUR LES PETITS COMMERCES ET L’ARTISANAT.

La Ville de Paris a mis en oeuvre une politique financièrement ambitieuse pour maintenir l’artisanat et le commerce de proximité dans la capitale, Et aujourd’hui elle voudrait donner à la grande distribution les moyens de s’implanter encore plus. Nous avons besoin de petits commerçants, artisans, boucheries, poissonneries, fleuristes, cordonniers, librairies, merceries, galeries d’arts, ateliers d’artistes, activités éducatives, sociales, culturelles et sportives. Cette nouvelle grande surface va tuer un peu plus la vie de quartier, concourir à désertifier nos rues en faisant disparaître des petits
commerçants.

UN PROJET INUTILE POUR LE QUARTIER DEJA TRES FOURNI EN SUPERMARCHES.

Les quartiers Saint­Fargeau, Pelleport, Tourelles, Bretonneau, Gambetta et alentours n’ont pas besoin de supermarchés supplémentaires. Un grand Monoprix est présent juste
en face du rectort. Au moins quatre Carrefour (City et Express), des Franprix, un Auchan A2pas et autres Leader Price, etc. sont déjà présents sur le secteur. De plus, aux proches portes de Paris,
porte de Bagnolet, de Montreuil, de Pantin, d’Aubervilliers des hypermarchés sont également présents.

UN PROJET QUI CONTREDIT LES AMBITIONS ECOLOGIQUES DE LA VILLE DE PARIS.

Ce projet est en complète contradiction avec les ambitions écologiques de la mairie de Paris qui prétend favoriser les filières courtes, les écoquartiers et l’économie circulaire. Carrefour est l’entreprise du CAC 40 la plus dévoreuse de ressources naturelles et de matières premières (enquête WWF, publié le 20 avril 2016). De plus, les riverains s’inquiètent des futurs
embouteillages qui seront engendrés par le projet et qui viendront renforcer les difficultés de circulation de l’avenue Gambetta et des rues adjacentes (à l’arrière du bâtiment notamment, le parking de l’ensemble immobilier va déboucher rue du Groupe Manouchian, une rue très étroite dans sa partie basse, avec une seule voie pour les voitures et des trottoirs de largeur minuscules, ce projet peut donc s’avérer porteurs de nuisances et très dangereux pour les riverains).

NOUS AVONS BESOIN D’ESPACES VERTS.

Le quartier accueille de nombreux enfants et de nombreuses personnes âgées (une maison de retraite et un collège sont juste en face). Les parcs publics sont éloignés de Saint-­Fargeau, à environ dix­quinze minutes à pied pour les mamans et les nounous avec des enfants (porte des Lilas, Gambetta, Ménilmontant et trop loin pour les personnes les plus âgées et handicapées. Pourquoi ne pas concevoir pour le bien­être des habitants du quartier un aménagement qui s’impose, mêlant espaces verts, habitations et petits commerces ?

NOUS VOULONS DES INSTALLATIONS SPORTIVES ET CULTURELLES.

Nous avons besoin de lieux pour nous rencontrer, nous cultiver, échanger, nous divertir. Nous voulons des espaces associatifs, sportifs, éducatifs et sociaux. Il manque une annexe au Conservatoire, des activités pour tous les âges ­ qui ont été notamment supprimées au centre des Amandiers où les plus courageux se rendaient à pied ou en bus.

NOUS, HABITANTS, CITOYENS, COMMERCANTS DU XXe ARRONDISSMENT REFUSONS L’INSTALLATION D’UN SUPERMARCHE CARREFOUR AVENUE GAMBETTA ET VOULONS ETRE CONSULTES POUR LE REAMENAGEMENT DE
L’INTEGRALITE DU BATIMENT.

Pour signer, cliquer ici.

 

Publicités

Une réflexion sur “Pétition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s