Carton Rouge rencontre Kelbongoo

Y a-t-il une alternative au Carrefour-Gambetta ? À Carrefour et à la grande distribution en général ?
Le lundi 27 mars 2017, Carton Rouge en a discuté avec Léa Barbier, directrice de Kelbongoo, start-up de l’ESS (connu des habitants du quartier par sa boutique rue du Borrégo) qui incarne déjà un début de réponse. Ci-dessous le compte rendu de la rencontre :

Présents pour Carton Rouge : Michel Capmal, Florence Albre, Claire Dubois, François Lurot

Les initiateurs de Kelbongoo ont créé un circuit court entre une vingtaine de petites fermes familiales à moins de 200 km de Paris et les habitants du 20e et du 10e, en veillant à pratiquer les prix les plus bas possibles pour les consommateurs tout en rémunérant équitablement les producteurs.
Avec Kelbongoo, les producteurs touchent 77% du prix de vente.
Soit à cause de la série d’intermédiaires, soit à cause de la pressurisation sur les prix par les centrales d’achat des grosses enseignes comme Carrefour, les producteurs ne touchent en moyenne, sur le marché concurrentiel standard, que 7 % du prix de vente.
[Pour en savoir plus sur les conséquences de ce système, voir (1) ci-dessous]

Le site internet de Kelbongoo permet de commander une grande variété de produits fermiers à petits prix : fruits et légumes, mais aussi viandes, poissons, fromages, œufs, yaourts, confitures, miels, pâtés…
Installés d’abord rue de Crimée dans le 19e, il sont maintenant rue du Borrego dans le 20e. Ils ouvriront très prochainement une Halle alimentaire dans le 10e. L’ouverture de cette halle fait suite à l’action de Stopmonop, collectif ami qui s’est battu contre l’ouverture d’un Monop’ avec succès  (n.b. Erika, une des principales initiatrices de Stopmonop fait très activement partie de notre collectif contre le projet du « rectorat », dont elle anime le blog).

Kelbongoo va aussi ouvrir une nouvelle boutique rue Saint-Blaise dans le 20e.

Kelbongoo est une entreprise privée sous forme de Sarl. Cependant, l’entreprise a reçu de l’État l’agrément Esus (Entreprise solidaire d’utilité sociale), c’est-à-dire qu’elle limite sa recherche du profit et que son objectif est d’abord l’utilité sociale par la recréation de solidarités territoriales, par une contribution à l’éducation à la citoyenneté et au développement durable. [Pour en savoir plus sur l’ESS, voir (2) ci-dessous]

Si les maires d’arrondissement du 19e et du 10e soutiennent Kelbongoo, le projet n’a pas été d’emblée accueilli à bras ouverts : dans l’exemple du 10e, il a fallu la mobilisation citoyenne des habitants avec Stopmonop, il a fallu aller chercher le soutien des élus, et gagner notamment celui du maire du 10e, puis négocier pied à pied avec Paris Habitat, avec le soutien de Stopmonop mais également et du conseil de quartier, pour obtenir un bail spécifique réservé aux halles alimentaires, avec des prix de location légèrement inférieurs à la moyenne du marché (200€/m2/an contre une moyenne de 220-240€/m2/an sur tout Paris et 500€/m2/an initialement demandés, sans vergogne, par Paris Habitat) ainsi qu’une franchise de loyer pour le temps de l’installation. Ceci a été possible parce que la Ville de Paris s’est engagée, derrière les élus PC, à soutenir les halles alimentaires, mais il a fallu lui rappeler ses engagements…

Kelbongoo reçoit le soutien de l’Association des Amis de Kelbongoo. L’association aide notamment à assurer le volet éducation populaire de cette entreprise engagée dans l’ESS. L’association tisse des liens avec les producteurs, en organisant par exemple des visites de fermes ; elle avait aussi obtenu la subvention Alisol pour payer 50 % du panier hebdomadaire de 25 familles nécessiteuses – subvention supprimée par la nouvelle majorité de la Région.

Kelbongoo étudie notre invitation à participer à la délégation en Mairie le 4 mai, pour proposer une alternative au Carrefour. Pas pour occuper les 1.950 m2 du Market prévu, mais seulement 170 m2, au prix de 200€/m2/an. Resterait, pour notre alternative au Carrefour, à trouver d’autres entreprises de l’ESS, d’autres commerçants et artisans. Mais c’est un beau début…

On notera que Kelbongoo dispose d’un blog de 10.000 abonnés et qu’ils relaient nos informations depuis déjà plusieurs mois.

Pour en savoir plus :
http://kelbongoo.com/
https://www.facebook.com/kelbongoo
https://twitter.com/kelbongoo

(1) A cause de ses problèmes financiers, tous les deux jours, un agriculteur se suicide en France. Les agriculteurs souffrent aussi de problèmes de santé particulièrement graves à cause des produits toxiques qu’il manipulent. Pour en savoir plus, suivre ce lien  http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-suicide-des-agriculteurs-multiplie-par-trois-en-2016_1870489.html <http://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/le-suicide-des-agriculteurs-multiplie-par-trois-en-2016_1870489.html>
(2) Pour en savoir plus sur l’ESS, suivre ce lien http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/09/cir_41318.pdf

Publicités

Une réflexion sur “Carton Rouge rencontre Kelbongoo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s