Quel avenir pour notre action ?

Collectif Carton Rouge
Compte rendu de l’assemblée du 22 juin 2017 à la Maison des Fougères

  1. Bilan 2016-2017

Une majorité d’élus du conseil d’arrondissement du 20e a adopté le vœu du groupe Place au Peuple pour la transparence concernant le site de l’ancien rectorat, le 23 mai 2017.
Un vœu de soutien à notre action voté le 26 septembre 2016 par une majorité d’élus du Conseil de Paris a débouché, le 4 mai 2017, sur la rencontre d’une délégation du collectif avec le promoteur CVI-Gambetta (Cargill), Carrefour, la Maire et des élus du 20e (pendant ce temps, le promoteur négociait la vente à Icade…).
La manifestation du 3 juin a réuni au moins 500 personnes.
La pétition contre le projet de l’ex-rectorat recueille plus de 3 600 signatures.
La google-liste d’information-discussion compte 430 abonnés.
Le groupe public Facebook compte 210 membres.
L’agora place Saint-Fargeau a été animée quasi tous les samedis matin depuis un an.

  1. Analyse et engagements des élus

La tenue d’un Conseil d’arrondissement au moment de la réunion a empêché les élus invités de venir y exprimer leur soutien.

Frédéric Guerrien, élu EELV du 20e, nous a fait parvenir un texte dans lequel il se dit « déterminé à faire ce qu’il sera possible pour éviter l’implantation du supermarché et pour instaurer un dialogue et des négociations sur l’avenir du site tenant compte de l’avis des riverains ».

Rappel des engagements tenus publiquement lors de la manifestation du 3 juin :

Danielle Simonnet (élue Front de Gauche-Place au Peuple du 20e, conseillère de Paris, porte-parole nationale de la France Insoumise) est persuadée qu’Icade finalisera l’achat des locaux de l’ex-rectorat, même si elle en demande la préemption [selon son vœu repoussé au Conseil de Paris le 6 juin]. Il faut exiger que tout soit remis à plat car c’est un opérateur public qui prend possession des locaux.

Cécile Duflot (EELV, sans mandat), souhaite que les élus relaient ce combat au Conseil de Paris et à l’Assemblée nationale. Elle s’engage à appuyer toutes les démarches qui iront dans le sens d’une négociation extrêmement ferme à l’égard d’Icade, pour que le projet n’aboutisse pas, qu’il soit rediscuté et que l’issue de cette discussion donne la main aux citoyens, pour un lieu public au service du public, du quartier.

Antoinette Guhl (élue EELV du 20e, conseillère de Paris, adjointe à la Maire de Paris en charge de l’Économie sociale et solidaire, de l’Innovation sociale et de l’Économie circulaire), rappelle que son groupe avait déposé un amendement au PLU (plan local d’urbanisme) pour que la Ville préempte l’ex-rectorat ; c’est ce qui a révélé que la vente à CVI avait déjà été réalisée, et ce dans la plus grande discrétion. Elle préconise d’utiliser la démocratie pour un projet responsable.
Pour nous en inspirer, voire pour les associer à notre projet, Antoinette Guhl nous propose de rencontrer, dans son bureau de la mairie de Paris, l’association Les Grands Voisins. Cette association a transformé les locaux de l’ancien hôpital Saint-Vincent de Paul dans le 14e en un parc public d’un genre nouveau, avec des activités pédagogiques, culturelles et sportives. [N.B. : Ce ne sont pas les Grands Voisins, mais l’association Aurore qui gère l’expérimentation, très intéressante, réalisée à Saint-Vincent de Paul. Il s’agit en tout état de cause d’une occupation temporaire, sans contrepartie financière, a priori sans rapport avec la situation du 92-98 avenue Gambetta.]

Jacques Baudrier (élu PC du 20e, conseiller de Paris, délégué auprès de l’adjoint à la Maire de Paris chargé de l’urbanisme, en charge des questions relatives à l’architecture et aux grands projets de renouvellement urbain, vice-président de la Commission aménagement Métropole) estime qu’il faut interpeller Carrefour dont le projet du rectorat est au cœur de la politique [de développement] du groupe. Il faut également interpeller la Caisse des Dépôts et Icade [pour faire évoluer le projet], notamment par une manifestation au siège d’Icade, porte d’Aubervilliers. Pour Jacques Baudrier, la Ville doit mettre de l’argent dans un projet alternatif.

  1. Objectifs

Il est nécessaire de redéfinir, de « conceptualiser » notre combat (dire ce qu’on veut et ne veut pas, comme par exemple donner la préférence à des sociétés éthiquement responsables, telles Kelbongoo, à des entreprises de l’économie solidaire et sociale plutôt qu’aux « start-up » ciblant une « innovation » déconnectée de la vie réelle d’une large partie de la population.
Le collectif reste mobilisé :

  • prioritairement contre l’installation d’un supermarché Carrefour. Un boycott de la marque est évoqué. Certains pensent que cela n’affecterait guère le groupe de perdre un peu de chiffre d’affaires et d’image, car sa vraie stratégie à long terme serait d’occuper les centre-ville. Le boycott reste cependant une idée à creuser ;
  • pour dénoncer le scandaleux bénéfice financier de 57 millions d’euros réalisé par l’opérateur privé CarVal Investors (filiale de la société américaine Cargill) grâce aux fonds publics d’Icade ; pour dénoncer le projet initial d’installer une administration, s’il se trouve réactualisé par Icade : nous soutenons prioritairement la venue d’entreprises créatrices d’emplois dans l’économie solidaire et sociale, dans l’économie « bleue » de la connaissance, et d’entreprises locales ;
  • pour élargir la mobilisation aux associations locales et à des acteurs régionaux et nationaux.
  1. Plan d’action

Sont proposées à la discussion le maintien et le développement d’un rapport de force, les démarches auprès d’institutions diverses, l’action juridique et les liens à développer :

  • l’idée d’une manifestation à la rentrée devant le siège d’Icade est plébiscitée. La difficulté est qu’elle devrait, idéalement, se tenir en semaine. Nous allons demander à être reçus par le DG d’Icade avec le soutien des élus de Paris ;
  • pour faire pression, nous allons réactiver les campagnes massives d’envoi de lettres : à Mme Hidalgo, qui peut faire bouger le dossier ; à Icade, qui est le nouveau promoteur ; au Premier ministre, qui a le pouvoir sur la Caisse des Dépôts (trésorier d’Icade). Des lettres-types seront proposées ;
  • les associations locales seront sollicitées pour rejoindre le collectif, en relayer les informations, aider à mobiliser plus largement ;
  • pour mutualiser notre impact, les liens seront renforcés avec d’autres collectifs en lutte contre la vente de Paris au privé, le Groupe des 24.000 contre la banque d’investissement américaine Blackstone dans le 3e arrondissement, le Collectif Maison de l’Air qui refuse l’implantation d’un restaurant en lieu et place de l’ancien Musée de l’Air du parc de Belleville ;
  • au-delà de Paris, nous nous rapprocherons des associations en lutte contre les implantations de grandes surfaces, dans la région parisienne (Europacity) et à Marseille ;
  • nous demanderons audience auprès des élus et des institutions et organismes, Mmes Pau-Langevin et Hidalgo, la Semaest, etc. ;
  • nous étudierons des partenariats pour des alternatives crédibles économiquement, par exemple la CAF pour une ludothèque ;
  • nous solliciterons un avocat spécialisé pour étudier les possibilités de recours administratifs ou de procès. Pour financer cette démarche, un partenariat participatif de nos soutiens sera organisé avec l’aide de la plateforme HelloAsso (https://www.helloasso.com).
  1. Médias

Des démarches auprès du journal Reporterre et auprès de la journaliste Élise Lucet seront lancées.
Localement une web-radio, média potentiellement mobilisateur, pourra être mise sur pied en partenariat avec les associations et collectifs.

  1. Rendez-vous

Planning d’été pour la présence du collectif place Saint-Fargeau le samedi matin. Vous pouvez vous inscrire auprès de Carton Rouge sur place ou par courriel à rectocarrefour@gmail.com ou sur les réseaux sociaux du collectif.

  • L’Assemblée générale annuelle de l’association Carton rouge aura lieu courant septembre pour notamment renouveler son bureau.
  • Toutes ces actions ont besoin de vos compétences et de votre engagement, rejoignez les 50 membres actifs de Carton Rouge. Contact rectocarrefour@gmail.com ou via les réseaux sociaux du collectif.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s